Recherche libre dans le site
Accueil | Education, enfance et jeunesse | Restauration scolaire | Allergies
  • Allergies

    Allergies

    Un enfant sur dix est aujourd’hui concerné par l’intolérance à un produit, mais seulement 12% de ces enfants sont signalés aux enseignants, par crainte de mesures d’exclusion, ce qui entraîne une prise de risque importante pour l’élève. Afin de faire face à cette situation, la circulaire du 10 novembre 1999 prend en compte l’accueil des élèves atteints d’allergies et d’intolérances alimentaires.
    La Mairie de Poitiers a, dans cette perspective, mis en place une procédure d’accueil des enfants souffrant d’une pathologie alimentaire. Concrètement, le dispositif se définit comme suit :

    L’étude du dossier médical.

    Le médecin référent de l’école doit être saisi par les parents, sur la base d’un certificat médical établi par un allergologue.

    En concertation avec le médecin traitant et les parents, le médecin référent statue sur la demande et peut établir un Projet d’Accueil Individualisé. Si le PAI n’est pas justifié, cela annule toute demande particulière en restauration.

    Prise en charge sur le temps du repas :

    Priorité est donnée au repas pris en famille, toutefois, si aucune solution ne peut être envisagée par les parents pour le temps du déjeuner, le médecin référent transmet le dossier à la diététicienne de la restauration scolaire pour étude et définition de la procédure d’accueil de l’enfant. Cet accord prendra la forme d’une convention signée entre la famille et la Mairie. Ce document complémentaire sera ajouté au PAI.

    Suivant la pathologie, l’enfant pourra soit :

    • Obtenir un plat principal de remplacement ( pour le plat principal uniquement ).

    • Apporter son repas sur dérogation expresse du service. Dans ce cas, le tarif appliqué pour le repas correspond à la moitié du tarif appliqué précédemment à la famille.